La discrétion de Pâques

La résurrection que nous ne pouvons pas fêter normalement aujourd’hui, nous oblige à creuser davantage ce qu’elle signifie pour nous, et rejoint en cela les premiers témoins, les disciples de Jésus. Nous nous sommes tellement habitués à célébrer chaque année les fêtes de Pâques, comme le retour du printemps, l’annonce des beaux jours, la rencontre de nos familles et les belles célébrations vivantes dans nos paroisses, que nous risquons de vivre ces moments, en routine, en surface. Nous savons bien que ces « trois jours Saints » sont un concentré de l’essentiel de notre foi, mais il nous faut toujours passer de la théorie à la pratique, du contenu de la foi de l’Eglise, à notre expérience personnelle. Et c’est là aujourd’hui que l’Évangile nous donne rendez-vous, comme jamais depuis notre jeunesse.

Pour cela je vous invite à lire et à méditer ce passage de l’évangile selon St Jean 20, 1-9, en essayant de vous laisser toucher par une attitude, un geste, une parole. Le Seigneur donne rendez-vous à chacun d’entre nous, ce matin. Nous allons célébrer tous les trois en communion avec vous : Samedi à 18h30 Veillée Pascale, et dimanche 10h30 messe de la Résurrection.

Voici ma méditation sur cet évangile :

Qu’est-ce qui met ces deux apôtres : Pierre et le disciple que Jésus aimait, de bon matin, sur le chemin d’un tombeau vide ? De même pour nous ce matin, qu’est-ce qui nous a motivé à ouvrir cette page d’évangile ? Vous allez me dire quel rapport entre ces deux situations, à 2000 ans de distance ??? Justement il y en a un ; et avec l’apôtre Pierre, particulièrement, je voudrais vous aider à comprendre ce qui se passe à l’intérieur de nous pour passer d’une foi héritée, d’une certaine tradition (cela s’est toujours fait dans notre famille), à une découverte toute nouvelle qui peut tout changer dans notre vie.

Pierre a toujours mis sa foi et sa confiance au Dieu unique, et particulièrement dans le Christ. Il a fait souvent de belles déclarations de foi en présence des autres…Il est bien décidé à suivre Jésus jusqu’au bout, ne sachant pas très bien où ce « jusqu’au bout » va le conduire … Aucune raison de douter sur ses propres forces, tellement sa détermination est totale. Et voilà qu’au moment de la passion, Pierre est tombé, très, très bas. Pas seulement une fois, ni même deux, mais par trois fois, il dit ne pas connaître Jésus…c’est une lente descente, insoutenable : lui, le fort, l’impétueux devient le lâche, et son geste lui fait honte, au point de pleurer : sa vie, ses espoirs, son monde s’écroulent sous ses pieds… Pierre fait là une tragique expérience, qui va l’amener beaucoup plus loin, beaucoup plus haut. En attendant, il est au plus bas, tout honteux et plein de mépris pour lui-même.

Mais revenons à mes deux questions du début : qu’est-ce qui met les deux apôtres sur le chemin du tombeau vide ? Et nous d’avoir ouvert cette page de la Bible ? Et voici la réponse de l’évangile dans la bouche de Marie-Madeleine : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l’a déposé. » Pierre va alors faire l’expérience d’une descente beaucoup plus profonde que la sienne. Non seulement son Maître est mort d’une mort sale, lui le juste, de la façon la plus horrible qui soit, mais en plus son tombeau est vide. On pourrait croire que le désespoir s’empare de lui, c’est tout le contraire : un frisson le saisit : il se passe quelque chose, quelque chose d’inexplicable…et Pierre est un des premiers à croire l’incroyable, ce que le Christ pendant sa vie avait dit et redit, et qu’il avait écouté comme un beau message : mais c’était des mots…aujourd’hui, là, maintenant Pierre est rejoint dans sa pauvreté, lui qui est tombé si bas, est un des premiers témoins.

C’est bien la résurrection qui pousse ces deux apôtres à courir vers un tombeau vide, tout comme vous à ouvrir le livre des évangiles. Oh ! Peut-être n’êtes-vous pas bien convaincu ???? Peut-être les doutes envahissent encore votre corps et votre cœur ??? Peut-être encore n’êtes-vous pas descendu encore assez bas, pour vous laisser rejoindre par le ressuscité de Pâques ? Car c’est bien là l’expérience, c’est bien là le secret que nous révèle Pierre. La résurrection n’est pas du côté flamboyant, spectaculaire, de la toute-puissance, domination…non, elle intervient du côté cour, dans le calme à l’abri des regards. Dieu abandonne sa puissance et intervient dans l’extrême faiblesse, le Très-Haut, devient le Très bas ! Et dans sa bassesse, vient rejoindre notre faiblesse, notre honte, le caché de nos vies, nos blessures, le mal qui nous ronge.

Aujourd’hui pour vous, comme hier pour Marie-Madeleine et les deux apôtres, Jésus ressuscité, pose délicatement dans votre cœur, le désir de le chercher, le désir de la rencontre. Cet « appel » il se peut qu’il se perde encore dans le tintamarre de nos vies « sur occupées », dans une superficialité, une mondanité…mais je sais qu’un jour tout homme est appelé à la vérité, et celle-ci intervient à l’endroit le plus bas, dans la face cachée de nos vies. La résurrection c’est d’abord un tombeau vide, et il va falloir toute la foi pour le remplir, ou plutôt se laisser remplir intérieurement de la présence du ressuscité. Lui l’absent se rend présent à nous : dans sa Parole, dans le pain et le vin de l’eucharistie, qui nous manque tant ! Le doute est là, la peur aussi et nos souffrances, et tous nos maux : mais ils sont maintenant traversés avec le ressuscité de Pâques !

Ne laissons pas refermer le tombeau vide ! Laissons-nous envahir par la présence du Christ ressuscité !

Bonne fête à tous ! Amicalement et fraternellement !
Régis Coste

En pièces jointes :

Les célébrations de la vigile pascale et du dimanche de Pâques.

L’évangile selon St Jean

L’escale : une invitation à participer au prix « espérance » du journal La Vie.

Les messes à la cathédrale* Saint Pierre seront retransmises sur tous nos médias diocésains ( le site diocésain, Facebook, Youtube) et sur RCF Maguelone Hérault.

-* Vigile Pascale - 11 avril à 18h30
-* Dimanche de Pâques - 12 avril à 10h30



Réalisé avec SPIP Contacter : Le webmaster , Informations paroissiales

Plan du site

- mis à jour le : jeudi 23 juillet 2020 -