4 ieme Dimanche du temps Pascal

Chers Amis,

Nous vous vous invitons à notre rendez-vous du dimanche à 10h30, au moment où les trois prêtres nous célébrons l’eucharistie, pour vous et avec vous. La rencontre d’une paroisse autour de son Seigneur.

Voici quelques réflexions pour le quatrième dimanche de Pâques

Même si c’est un lieu commun de le dire, les images de la brebis, de la bergerie et du pasteur sont loin de notre vie quotidienne. Elles sont pourtant parlantes. Parlante certes si nous ne nous laissons pas égarés par de fausses interprétations. Il ne s’agit pas ici d’imaginer un chrétien sans personnalité et sans libre arbitre qui suivrait un « meneur » sans se poser de questions, tel un magnifique « mouton de Panurge »… Cela toute l’Écriture le dément. Il est d’ailleurs bon de se rappeler ici que nous devons toujours éclairer chaque passage biblique par l’Écriture tout entière ! L’évangile de ce jour l’affirme clairement : « Je suis venu pour que vous ayez la vie, et la vie en abondance » Le Seigneur ne vient pas nous donner une vie amoindrie, une vie « tronquée ». Il veut que nous soyons des femmes et des hommes debout. Il veut que chacun puisse penser par lui-même et qu’il reste libre pour que son « oui » soit un « oui » véritable .

Dieu nous dit ici qu’il a de la sollicitude pour chacun. Il aime chacun d’entre nous que nous lui soyons proches ou même égarés. Surtout si nous sommes égarés ! Lui qui n’hésite pas à abandonner 99 brebis pour aller chercher la brebis perdue. Ce qui compte à ses yeux c’est nous. Comme Pierre nous le rapporte dans la seconde lecture, Jésus accepte de mourir pour nous afin que nous comprenions que cette mort n’aura jamais le dernier mot puisqu’il a réussi à la vaincre par sa résurrection. La mort qui nous frappera ne conduit pas au néant. Jésus vient nous sauver de celle-ci en acceptant de venir la traverser et en rouvrant le chemin que nous pensions définitivement clos. « Je suis venu pour que vous ayez la vie, et la vie en abondance », nous a-t-il promis.

Être sauvé par Lui c’est vivre de sa vie. C’est aimer comme il aime, pardonner comme il pardonne. Suivre le Christ c’est connaitre sa voix. Et comment la connaître si ce n’est en la lisant régulièrement, en la méditant et en la laissant nous façonner comme une ultime création d’un Père, d’une Mère, aimant(e) qui veut le meilleur pour son enfant …

N’est-ce pas là le plus beau fruit d’une vocation réussie : vouloir le meilleur pour son enfant, pour son ami, pour tout homme. Que nos vocations fassent de nous des hommes et des femmes aimant(e) à l’image de celui qui nous a aimés le premier et qui ne nous demande qu’une chose : « aimer » pour que nous découvrions, dès ici-bas et pour toujours, le bonheur du ciel.

F. Bruno Grégeois

Merci aux personnes qui n’ont pas oublié leur contribution financière à la vie de la paroisse.
Vous pouvez participer en envoyant un chèque au nom de « AD 34 » 310 rue Léon Blum 34000 Montpellier. Ou en participant sur le compte du diocèse : « quête en ligne » en précisant bien le don pour la paroisse : « St Jean Baptiste du Lez. »



Réalisé avec SPIP Contacter : Le webmaster , Informations paroissiales

Plan du site

- mis à jour le : jeudi 23 juillet 2020 -