Accueil > Jeunes > CAP-J > CAP’J Souvenirs > CAMP d’été en AVEYRON (Réquista)

CAMP d’été en AVEYRON (Réquista)

du 10 au 23 Juillet 2016

Avec CAP’J et la FAEP 34 (Fédération 34 des aumôneries de l’enseignement public)

Dimanche10 Juillet :

Bonjour, à vous parents et amis !!

Après une journée très ensoleillée, nous avons lancé le camp et notre imaginaire !!
Après avoir monté les tentes et installés nos affaires,
Après avoir pleuré la défaite en finale,
Après avoir dormi jusqu’à 6h30, nous avons été réveillé par un orage… Certain jeunes n’ont même pas été réveillés… Ils ont le sommeil lourd !!
Les tentes n’ont pas pris l’eau : Ouf !!!
L’esprit du groupe est très chouette…
Voilà pour le moment

Bien à Vous
Jacquot, la directrice

après une bonne animation dans le bus et 3h de route, nous sommes arrivés au collège privé de Réquista où nous fumes très bien accueillis par l’équipe d’animateurs !
Ils nous ont présenté les activités du séjour et nous avons fait une célébration eucharistique en pleine air avec le Père Aléxis.
Nous somme allés planter nos tentes, une fois bien rassasiés et douchés certains sont allés regarder la finale de foot de l’euro.Et après une défaite bien douloureuse tout le monde est allés se coucher !!!

Lundi 11 juillet :

Bonjour, Chers parents,
Nous avons un peu grandi ! En l’espace de 2 jours nous avons voyagé dans le temps et rencontré des gens bizarres mais gentils.
Aujourd’hui en particulier, nous avons appris à faire des nœuds, fait des jeux sportifs cet après-midi et spirituels ce matin, on a mangé du pain, des carottes, des saucisses et de la purée. De plus nous avons eu pas de temps libre, ce qui était très reposant.
Le camp commence donc très bien malgré le temps un peu triste !
On vous embrasse fort

« Les sept de table » (Michel-Ange, Valentin, Mathis, Lu-ann, Élisabeth et Moesha)

Durant la nuit des pluies torrentielles et un orage foudroyant se sont déversés sur nous et nous a réveillé à 5h du matin.
Après le petit déjeuner, les lycéens sont partis en groupe préparer le spectacle…

les Hérault de l’Aveyron" (Prunelle, Clarisse, Manu, Julie, Fabien et Martial).

Mardi 12 Juillet

Cette nuit nous avons dormi dans le gymnase à cause de la pluie, mais…
Rien de très grave, à part quelques tentes inondées et affaires trempées… non c’est une blague !!!
Épisode de pluie terminé nous avons pu commencer les…
Activités au programme « réalisation » d’un conte
Temps calme, nous avons fait des jeux avec les lycéens
Imagination débordante pour terminer la veillée de ce soir
On s’amuse et rigolent bien malgré le mauvais temps
Nous vous embrassons chers parents très forts !!

Les « Cats Women » (Inès, Lucie, Noémie, Louise M, Thaïs et Coralie)

Aujourd’hui le soleil se cache
Et nous sommes à sa recherche
Nous gardons le sourire
Et restons dans la lumière.

Nous avons passé la nuit dans le gymnase comme des moutons à la ferme !
Les lycéens sont divisés en plusieurs groupes pour monter les décors, affiches et former les acteurs et danseurs.
La création de notre spectacle avance bien !
Ce soir ce sont les collégiens qui nous montreront leurs talents !
De plus, Gérard et Fabien ont soufflés leur 1ère bougie : cela fait 1 an qu’ils ont été baptisés !!
Une journée bien remplie (et c’est pas fini…)

Nous vous faisons de gros bisous !!!

Les « ART’RICOTS VERT » (Marie, Chloé Gautier, Romain, Emile Manon

Mercredi 13 juillet 2016 LYCEENS

Il y a bien longtemps dans un coin lointain, très lointain, situé sur la galaxie inconnue de Réquista, un groupe de lycéens prenait des vacances. Une petite démonstration de Madison ne fut pas possible dans le gymnase. Ils avaient pour projet du jour de faire des olympiades intergénérationnelles avec leurs amis les collégiens. Malheureusement une pluie de météorites venus de loin s’abattit sur les habitations, ce qui rendit toute compétition impossible. Ils décident alors de continuer leur grand projet de spectacle qu’ils voulaient présenter dans tout l’univers. Leur motivation était hors normes et chacun prit sa place : décor, costumes, danses, théâtre. Leur journée fut chargée mais agréable avec un bon repas venu de la planète voisine. A la fin de la journée, le grand prêtre Alexis leur donna la science du football et leur apprit le basket ball. Ils durent ensuite effectuer leur service obligatoire de communauté. Le soir, ils regardèrent les étoiles en rêvant aux lointaines galaxies qu’ils n’avaient pas encore découvertes.

Les plantes vertes : Marcellin, Fanny et Quentin

Mercredi 13 juillet COLLEGE

Dans le gymnase, nous avons encore dormi
Afin de nous protéger de la pluie
Cette nuit nous dormirons enfin dans les tentes
Plus de ronflements qui nous hantent !
Ce matin nous avons dansé le Madison,
Notre poème, nous le savons, il sonne
Nous avons aussi fait de la philosophie sur le respect
Ça nous a appris à vivre en communauté
Nous espérons que demain c’est au cours d’une journée ensoleillée
Que nous célébrerons le 14 juillet
Les échos du futur

Vendredi 15 Juillet
Recette pour une matinée bien remplie (par les 34 du 12)
A préparer la veille :

  • Une petite partie de basket et /ou de foot
  • Une petite douche bien fraiche
  • Un délectable gratin Dauphinois
  • Une cérémonie de clôture des Olympiades de la Grèce Antique

Laisser reposer une nuit dans une tente au frais

  • Une grande pincée de prière en hommage aux victimes des attentats
  • un Zeste de « DanzaKuduro »
    Mélanger le tout et obtenez le début d’une incroyable journée au camp de Réquista !

Les collégiens quant à eux on fait une balade pour aller jusqu’au bord du Tarn à Lincou, joli petit village médiéval. 5h de marche aller-retour, ce sont des champions avec Adrien, Lucie et Mathieu en tête !!!!

Le beau temps est là…ouf

Dimanche 17 juillet

Chers parents

Lycéens et collégiens sont partis en rando
Avec leur sac sur le dos
Nous avons pour notre part eu un temps d’aumônerie
Qui nous a pour certains beaucoup apprit
Armés de nos pinceaux
Nous avons imité Picasso
Les vestiaires du collège
Sont plus harmonieux désormais qu’une arpège
A notre tour, dès demain
Nous prendrons le chemin !
Gros Bisous
50% des collégiens

Sur l’air de la purée mousseline
Quand on fait de la rando on est sûr que tout le monde est crevé
Quand on fait de la rando l’été nos anim essaient de nous semer
Quand on arrive enfin de journée on profite du lac à 2 degré
Quand on a fini de se baigner nos douches sont toutes aussi gelées
Notre spectacle très bien préparé à beaucoup était acclam et après un bon plat de ravioli tous au lit…

Bises des Lycéens

Lundi 18 juillet

Bon accueil des propriétaires
Immense panorama
Visite intéressante de la bergerie
On a mangé des ravioli
Un ciel étoilé sous nos yeux
Après une bonne veillée
Couchons nous vite !!!

Retour au bivouac puis nous avons fait le repas, fait nos lessives et peint le vestiaire du gymnase en tant que service rendu au collège St Louis qui nous accueille pendant deux semaines.

Bisous à tout le monde
L’autre 50% des collégiens

Mardi 19 juillet

Collégiens

Aujourd’hui, ce matin le 2e bivouac est revenu au camp. Après de très chaleureuses retrouvailles et une douche bien méritée nous avons tous effectué le nettoyage express du camp ! Cet après midi nous avons fait fonctionner notre créativité par le biais d’activité manuelles (boule à neige, attrape rêves, voitures à propulsion, etc).
Nous vous embrassons tous très très fort, et à très bientôt !

L’équipe des Sept de Table, pour les collégiens

Lycéens

Toujours entouré de notre gentil ourson (gautier) a la forte respiration haletante et notre adorable éléphanteau manu a la trompette ravageuse,nous passâmes une fraîche et agréable nuit.

De plus, les 28 nains furent réveillés par la très douce vois de notre blanche-neige (Jaco). Cette femme au sourire éclatant accompagnée de sa guitare angélique.

Suite a un petit déjeuné nourrissant mais également très plaisant,les nains étaient bien rassasiés par le chocolat. Nous partîmes a 8h tapantes pour continuer notre parcours.
En tête de la troupe nous avions le nain chef à lunette (Gauthier) suivi de près par la naine géographe (Fanny H). Nous affrontâmes électriques géants ( tracteurs ) sur les routes goudronneuse et sous le soleil qui nous faisait suer. Après avoir traversé tous les obstacles nous arrivâmes enfin à notre lieu de repos, la nous où nous attendais notre belle blanche neige et notre formidable naine cuisinière. Après l’effort (installation des abris), le réconfort !! Tous les nains mirent le culotte de bain, et hop dans l’eau pour s’éclabousser, jouer et commérer. Malheureusement cela ne peut se poursuivre puisque le soleil a laissé place a la pluie. Et hop hop hop on met les vêtements de flotte. Donc soirée repos dans nos peaux de chenille chauffante.

Les arts ico verts

Jeudi 21 juillet 2016

Lycéens
12ème jour :
Nous sommes déjà sur le pied de guerre malgré l’absence du soleil.

Nous continuons notre avancée dans des terres inconnues. Les barres de céréales commencent à se faire rares…
Une fois arrivés à destination, la faim commence à se faire sentir de plus en plus… Les guides commencent à rire à des blagues pas drôles (quoique c’est le cas depuis le début…)
Arrivés sur la Terre Promise nous sommes accueillis par une collectivité exigeant que nous leur cuisinions nos meilleurs plats à partir de peu de ressources. Ils nous ont promis une récompense pour le meilleur repas.

Ne connaissant pas les coutumes de cette tribu, nous craignons pour nos vies en cas de défaite. Afin de ne pas leur servir de prochain repas nous allons bien nous préparer pour pouvoir continuer l’aventure en un seul morceau.

Les Plantes Vertes
Quentin, Marcelin, Lisa, Fanny, Marion

Bonjour, à toutes et à tous, le camp s'est fini samedi, 1h 15 de retard à l'arrivée pour cause de bouchon sur l'autoroute, donc plus de temps à rester ensemble !! les séparations après 15 jours de vie en communauté sont parfois difficiles !
comme les jeunes l'ont exprimés en bilan, des amitiés sont nées, ils ne restent plus qu'à les entretenir et et les faire vivre !!
je remets le texte que nous animateurs avons lu en fin de camp,

message du pape François :

« Tu peux avoir des défauts, être anxieux et parfois irrité, mais n’oublie pas que ta vie est la plus grande société dans le monde et toi seul peux en empêcher le déclin. Beaucoup de gens t’apprécient, t’admirent et t’aiment.

J’aimerais que tu te rappelles qu’être heureux ce n’est pas avoir un ciel sans tempête, une route sans accident de la circulation, un travail sans fatigue, relations sans désillusions.

Être heureux, c’est trouver la force dans le pardon, l’espoir dans les batailles, la sécurité sur la scène de la peur, l’amour dans les désaccords.

Être heureux ce n’est pas apprécier seulement le sourire, mais aussi réfléchir sur la tristesse. Ce n’est pas seulement célébrer la réussite, mais apprendre les leçons des échecs. Ce n’est pas seulement se sentir heureux avec les applaudissements mais être heureux dans l’anonymat.

Être heureux c’est reconnaître que la vie vaut d’être vécue, malgré tous les défis, les malentendus et les périodes de crise. Être heureux n’est pas une fatalité du destin mais une victoire pour ceux qui sont capables de voyager dans leur être.

Être heureux, c’est de cesser de se sentir victime des problèmes et de devenir un acteur de sa propre histoire. C’est traverser les déserts en dehors de soi, mais être capable de trouver un oasis dans les recoins de notre âme. C’est remercier Dieu chaque matin pour le miracle de la vie.

Être heureux ce n’est pas avoir peur de ses sentiments. c’est savoir parler de soi. C’est avoir le courage d’entendre un NON . C’est se sentir confiant d’avoir une critique, bien qu’injuste. C’est embrasser les enfants, choyer les parents, vivre des moments poétiques avec des amis, même s’ils nous blessent.

Être heureux c’est laisser vivre la créature qui vit en chaque de nous, libre, joyeuse et simple. C’est avoir la maturité nécessaire pour dire : » JE ME SUIS TROMPE  ». C’est avoir le courage de dire : » PARDONNES-MOI  ». C’est avoir la sensibilité pour dire : » J’AI BESOIN DE TOI ». C’est avoir la capacité de dire : « JE T’AIME ».

Que ta vie devienne un jardin d’occasions d’être heureux… Que dans tes printemps tu sois amant de la joie ! Que dans tes hivers tu sois ami de la sagesse. Et que quand tu te trompes de route tu recommence à zéro. Comme ça tu seras plus passionné pour la vie. Et tu découvrira qu’être heureux, ce n’est pas avoir une vie parfaite. Mais user les larmes pour irriguer la tolérance. Utiliser les pertes pour aiguiser la patience. Utiliser les erreurs pour sculpter la sérénité. Utiliser la douleur pour lapider le plaisir. Utiliser les obstacles pour ouvrir les fenêtres de l’intelligence. Ne jamais se rendre ! Ne jamais renoncer ! Donner à ceux que tu aimes !

Ne jamais renoncer au bonheur, car la vie est un spectacle incroyable ! »

​Bien à vous et bonnes vacances !!
Jacquot​
Ose l’aventure !

Portfolio


© 2017 Paroisse catholique Saint Jean-Baptiste du Lez — Réalisé avec SPIP — Contacter : Le webmaster , la Paroisse

Plan du site Suivre la vie du site HAUT

- mis à jour le : mercredi 18 avril 2018 -