Accueil > Paroisse > Edito > Famille je vous aime

Famille je vous aime

Après la session de préparation au mariage qui a regroupé 14 couples dont certains se marieront à Don Bosco* ou à Jeanne d’Arc, je vous propose des extraits de l’exhortation post-synodale du pape François « Famille je vous aime  ».

Toujours en priant pour ces couples que nous accompagnons et qui vont vivre le sacrement du mariage, je vous livre donc ces réflexions du synode sur le mariage. D’autres thèmes de l’exhortation si riche du pape seront repris par Mgr Carré lors de la présentation qu’il fera de l’exhortation le 18 mai à 20h30. Nous sommes au chapitre IV de l’exhortation « l’amour dans le mariage », paragraphes sur « grandir dans la charité conjugale » :

N°123 « Le mariage implique un processus dynamique qui va peu à peu de l’avant grâce à l’intégration progressive des dons de Dieu. C’est une union qui a toutes les caractéristiques d’une bonne amitié. Mais le mariage ajoute une exclusivité indissoluble qui s’exprime dans le projet stable de partage et de construire ensemble toute l’existence. Ceux qui assistent à la célébration d’une union pleine d’amour, bien que fragile, espèrent qu’elle pourra durer dans le temps. »

N°126 « La joie matrimoniale qui peut être vécue même dans la douleur, implique d’accepter que le mariage soit un mélange nécessaire de satisfactions et d’efforts, de tensions et de repos, de souffrances et de libérations, de satisfactions et de recherches d’ennuis et de plaisirs, toujours sur le chemin de l’amitié qui pousse les conjoints à prendre soin l’un de l’autre : ils s’aident et se soutiennent mutuellement. »

N° 127 « La tendresse est une manifestation de cet amour qui se libère du désir de possession égoïste. Elle nous conduit à vibrer face à une personne avec un immense respect et avec une certaine peur de lui faire du tort et de le priver de sa liberté. L’amour de l’autre implique ce goût de contempler et de valoriser le beau et la sacralité de son être personnel, qui existe au-delà de mes nécessités. »

N°129 « La joie de cet amour contemplatif doit être cultivée. Les joies les plus intenses de la vie jaillissent quand on peut donner du bonheur aux autres. »

N° 130 « Peu de joies humaines sont aussi profondes et festives que lorsque deux personnes qui s’aiment ont conquis ensemble quelque chose qui leur a coûté un grand effort commun. »

N°131 « Le mariage implique une série d’obligations, mais qui jaillissent de l’amour même, un amour si déterminé et si généreux qu’il est capable de risquer l’avenir. »

Longue vie commune aux jeunes qui se sont mariés et qui vont se marier. Que la force de l’Esprit de Pentecôte les aide à vivre de « la charité matrimoniale ».

Père Gérard BLAYAC



© 2017 Paroisse catholique Saint Jean-Baptiste du Lez — Réalisé avec SPIP — Contacter : Le webmaster , la Paroisse

Plan du site Suivre la vie du site HAUT

- mis à jour le : samedi 20 octobre 2018 -